Mise à jour et vidange des tables

Si à un certain moment vous sabotez votre iptables, il existe des commandes pour le vidanger, ainsi vous n'aurez pas à rebooter. J'ai abordé cette question plusieurs fois, ainsi je crois que la réponse ici sera correcte. Si vous faites une erreur dans une règle, vous n'avez juste qu'à changer les paramètres de -A en -D dans la ligne qui contient l'erreur. iptables trouvera la ligne erronée et l'effacera pour vous, dans le cas où vous avez de multiples lignes avec des erreurs identiques dans la chaîne, il supprimera la première instance et fera l'appariement de votre règle. Si ce n'est pas le comportement voulu vous pouvez essayer d'utiliser l'option -D comme dans iptables -D INPUT 10 laquelle effacera la dixième règle de la chaîne INPUT.

Il y a aussi certains cas où vous voudrez vider une chaîne complète, dans ces cas vous exécuterez l'option -F. Par exemple, iptables -F INPUT supprimera la chaîne INPUT en totalité, mais ne modifiera pas la stratégie par défaut, ainsi si elle est placée à DROP vous bloquerez la chaîne INPUT. Pour réinitialiser la stratégie de la chaîne, qui était placée à DROP, faites par exemple, iptables -P INPUT ACCEPT.

J'ai écrit un rc.flush-iptables.txt (disponible dans l'annexe) qui vide et réinitialise votre iptables que vous pouvez utiliser lors de l'écriture de votre fichier rc.firewall.txt. Une chose encore; si vous démarrez avec une table mangle qui contient des erreurs, le script ne les supprimera pas, il est plus simple d'ajouter quelques lignes pour les supprimer. je ne l'ai pas fait car la table mangle n'est pas utilisée dans mon script rc.firewall.txt.