Destination TCP/IP par routage

TCP/IP s'est accru en complexité quand il est devenu une partie du routage. Au début, la plupart des gens pensaient que la destination donnée par le routage était suffisante. Ces dernières années, c'est devenu de plus en plus complexe. Aujourd'hui, Linux peut router de façon basique chaque champ ou bit dans l'en-tête IP, mais également les en-têtes basés sur TCP, UDP ou ICMP. Ceci est appelé gestion de réseau à base de règles, ou routage avancé.

Il ne s'agit ici que d'un survol du routage. Quand nous envoyons un paquet depuis un expéditeur, le paquet est créé. Après ça, l'ordinateur regarde l'adresse de destination du paquet et la compare à sa table de routage. Si l'adresse de destination est locale, le paquet est envoyé directement via l'adresse MAC du matériel (Ndt. interface réseau). Si le paquet est de l'autre côté de la passerelle il est envoyé via l'adresse MAC de la passerelle. Celle-ci regardera alors les en-têtes IP et verra l'adresse de destination du paquet. L'adresse de destination est consultée dans la table de routage, et le paquet envoyé à la passerelle suivante, etc. jusqu'à sa destination finale.

Comme vous pouvez le voir, ce routage est très basique. Avec le routage avancé, et la gestion de réseau à base de règles, ceci devient plus complexe. Nous pouvons router des paquets qui diffèrent dans leur adresse source par exemple, ou leur valeur TOS, etc.