Cible MARK

La cible MARK sert à placer les valeurs de marquage Netfilter qui sont associées à des paquets spécifiques. Cette cible n'est valide que dans la table mangle, et ne fonctionne pas en dehors de celle-ci. Les valeurs MARK peuvent être utilisées conjointement avec les possibilités de routage avancé de Linux pour envoyer différents paquets à travers différentes routes et indiquer d'utiliser différentes disciplines de files d'attente (qdisc), etc. Pour plus d'information sur le routage avancé, voyez le Linux Advanced Routing and Traffic Control HOW-TO. Notez que la valeur de marquage n'est pas incluse dans le paquetage actuel, mais est associée au paquet dans le noyau. En d'autres termes, vous ne pouvez pas placer une MARK pour un paquet et ensuite espérer que la MARK sera toujours présente sur un autre hôte. Si c'est ce que vous voulez, vous feriez mieux d'utiliser la cible TOS qui analysera la valeur TOS dans l'en-tête IP.

Tableau 9. Options de la cible MARK

Option--set-mark
Exempleiptables -t mangle -A PREROUTING -p tcp --dport 22 -j MARK --set-mark 2
ExplicationL'option --set-mark est nécessaire pour placer une marque. --set-mark prend une valeur entière. Par exemple, nous pouvons placer la marque à 2 sur un flux spécifique de paquets, ou sur tous les paquets provenant d'un hôte précis et ensuite faire du routage avancé sur cet hôte, pour augmenter ou diminuer la bande passante du réseau, etc.

Note

Fonctionne avec les noyaux Linux 2.3, 2.4, 2.5 et 2.6.